Jeu des 7 familles des métiers manuels au Moyen-âge

En 2007, le Rotary Club m’a attribué le Prix du Travail Manuel.
La remise de prix s’est faite officiellement au château de Guédelon, là où sont mises en œuvre les techniques de construction telles qu’elles étaient pratiquées au Moyen-âge.
En quelques mots devant l’assemblée, j’ai présenté mon activité de peintre et d’illustrateur. J’ai été amené à parler du jeu des 7 familles du peuple de Dieu qui venait d’être édité. Parmi les gens présents, Madame Martin, directrice du chantier de Guédelon, est venue me voir et m’a dit :
« Un jeu des 7 familles, c’est une bonne idée ! Pourquoi ne pas en imaginer un sur les métiers d’autrefois ? » ÉTIENNE

Lorsqu’Étienne m’a parlé de ce projet, cela m’a plu pour deux raisons. D’abord, j’ai toujours apprécié la période du Moyen-âge qui a permis la réalisation de tant de chefs d’œuvre. Ensuite j’ai trouvé très intéressant de revaloriser les métiers manuels, eux qui souffrent de dénigrement au moment de l’orientation des élèves au collège.
C’est ainsi qu’après le jeu des 7 familles biblique est né le jeu des 7 familles des métiers manuels au Moyen-âge. Les illustrations d’Étienne ont donné vie à 42 artisans dans leur atelier.
Dans chaque famille réunie, on trouve un élément religieux, symbole de la foi chrétienne très vivante en cette période de l’histoire. VÉRONIQUE

jeu-moyen-age

« Ce jeu des sept familles des métiers du Moyen Âge reflète avec autant d’exactitude que de charme la vie quotidienne des « simples gens », comme on disait alors. Etienne Delvarre a pris la peine de s’informer scrupuleusement. Son talent a fait le reste. »
Michel Zink, membre de l’Institut, professeur au Collège de France, chaire de Littératures de la France médiévale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *