Poèmes pour accompagner les tableaux

QUATUOR

Semblable est votre habit
De carmin, de rubis
Mais dans la partition
De vos notes vermeilles
Paraît une mission
A nulle autre pareille.
Un chœur à quatre voix,
Un cantique de roi,
Peut ainsi se lever
de l’uniformité.

MODESTIE

En toute humilité
Sans décor et sans fard,
Élégance d’été
Se livre à ton regard.
Quelqu’un…l’éternité…
A couru le hasard
Que tu passes à côté
Sans estimer son art.
De sa simplicité
Approche avec égards,
Perçois la majesté
De ses tendres brocarts.

FORET ROSE

Je vois la vie en pause,
Paisiblement lumière.
Chaque instant me dispose
A vivre une prière.

ÉDEN

Toute âme est habitée par un tendre secret,
Une douce lumière, une vaste forêt,
Une source féconde et des Cieux paradis.
Dans le cœur est un monde aux couleurs mélodie.

NUAGE D’ENCENS

Sur l’écran de fumée
De bougie et d’encens
Se dessine l’idée
D’un soleil à l’orient

FORET VERTE

Aurore jadoyante
Tu m’appelles en secret
Lumière fascinante
Vers un monde sacré.

COSMOS

On peut imaginer
L’instant d’éternité…
La bulle éclatera
Délivrant ses secrets
Et la fleur recevra
Ses rêveries sacrées.

PLÉNITUDE

Sachez que si la fleur
A pu s’épanouir
Atteindre la splendeur
Et là vous réjouir
C’est qu’elle fut aimée
En toute liberté

COMPLICITÉ

Regards émerveillés ricochant sur les eaux,
Pensées de liberté dérobées aux oiseaux,
Confiance partagée par des âmes jumelles
Et paisible beauté d’un amour fraternel.

EFFETS DE LUMIÈRE

Après avoir créé l’or et le vermillon
Et les feuilles des prés et les fleurs en bouton
S’est un peu éloigné, a jeté ses rayons
Pour mieux nous révéler qu’on doit tout à Son nom

CANTIQUE

Dans un hymne joyeux,
Sagesse et fantaisie
S’étirent vers le ciel.
Dans un ballet curieux,
Grâce et mutinerie
S’entretiennent avec elles.
Ce négoce précieux,
Foisonnement de vie,
Sans fin nous émerveille.

PASSEUR DE LUMIÈRE

Une fleur dans la nuit
Est peut-être jolie
Mais on ne la voit pas.
C’est quand le soleil luit
Que sa beauté surgit,
Splendeur de l’ici-bas
Dévoilée par celui
Qui règne et sans qui
Elle serait sans éclat.

PASSONS SUR L’AUTRE RIVE

Attisons notre flamme
Gagnons de l’altitude
Et préparons nos âmes
Pour d’autres latitudes

AU SEUIL

Oserais-je quitter ma noble forteresse,
Me laisser attirer par la clarté-promesse,
Avancer et franchir le seuil de l’imprévu
Pour aller naviguer en terres inconnues ?

RISQUER TOUT

Hausser au-dessus de soi
La grand-voile de la foi.
Se maintenir au-delà
Des théories, des débats
Assuré par la sagesse
D’une alliance sans faiblesse.

ÉLAN MATINAL

Par un matin très tôt,
Émerger du sommeil,
Déranger le repos,
Escorter le soleil
Et quitter le berceau
Pour courir vers l’éveil.

TOUR DE FAVEUR

Entrevoir un ailleurs fascinant de promesses,
User de liberté, de force et de sagesse
Pour choisir de rester, tel une forteresse,
Demeurer et du cœur découvrir la noblesse.

PLANT DE DIEU

Dès que s’est éloignée la brume matinale
L’arbuste a dévoilé son précieux capital.
Planté dans le décor, unique, original,
Il prodigue son or, sa fortune royale.

DERNIERS INSTANTS

Le temps s’est alourdi.
Quelques gouttes de pluie,
En ces derniers instants,
Annoncent l’ouragan.
Plus de bleu mais du gris,
Variation du temps
Qu’on traite avec mépris
D’un désir mécontent.

Et pourtant …

On peut aimer encore
L’harmonie contrastée
D’une furtive aurore
En un jour dévasté
Et l’on peut aborder
Des jours de pénitence
Revêtu de vaillance
Et d’opiniâtreté.

SECOND SOUFFLE

Le ciel s’est assombri
Et la fleur que j’étais
Au vent s’est dépouillée.
L’orage m’a tout pris !

De cette vie brisée
Ne restent désormais
Que des perles d’espoir
S’évadant d’un ciel noir.

Je m’envole avec elles
Car je sais qu’au matin
Fleurira, c’est certain,
Une terre nouvelle.

CATHÉDRALE

Devant la majesté d’une haute futaie,
Le regard fasciné s’élève jusqu’aux Cieux
Et cet élan de vie en forêt ancestrale
Éveille au cœur de l’âme un désir impérieux :
Honorer le divin, bâtir des cathédrales
Afin de transformer la Terre en voie lactée.

SOLIFLORE

Je suis seul et pourtant
Je garde mon éclat
Vivant, resplendissant.

Exil et solitude
N’ôtent pas à mon âme
Sa joie, sa plénitude

ANABIOSE

L’hiver a délaissé les vastes étendues
De terres ankylosées et d’espoir endormi.
Puis la vie, animée d’un zèle inattendu,
A réveillé la joie, le charme et l’harmonie

FRATERNITÉ

Quand le noir alentour m’affole ou me séduit
C’est le feu allumé dans vos multiples âmes
Qui m’engage à quitter les larmes de ma nuit
Pour entrer dans le chœur de vos joyeuses flammes.

TRANSFIGURATION

Lorsqu’il m’a appelé, à l’instant j’ai suivi.
J’ai écouté sa voix, j’ai tout appris de Lui.
J’ai marché dans ses pas ; fidèle, j’ai servi.
Je me suis cru élu, courageux et instruit

Mais lorsque je l’ai vu en Gloire-Trinité
A l’instant, j’ai perdu orgueil et vanité.

Il était à la fois Parole d’un prophète,
Autorité d’un guide et soumission d’un fils.
Et moi, je restais là, comme une statuette
Stupéfait de lumière, au pied de l’oasis.

CHEMIN DE TRAVERSE

Je croyais mon chemin tout tracé, balisé,
Une belle autoroute conduisant au succès.
Je pensais que vouloir suffisait à créer
Mais de ce rêve là je me suis éveillé.

J’ai vu que m’attendait, à l’aube de mes vœux,
Un chemin de traverse étroit et sinueux.
J’ai suivi ses détours, découvrant peu à peu
Qu’il m’avait réservé un dessein merveilleux.

ERMITAGE

S’évader, s’élever
Louer l’immensité
Méditer, retrouver
La religiosité.

SABBAT

Devant le ciel ouvert, les vagues apaisées,
L’unique instant offert et l’éclat de la paix,
Qu’il est doux de poser hors de soi le bagage
S’arrêter, contempler, trouver sens au voyage.

GENÈSE

Orchestrant d’un geste magistral
La symphonie intersidérale
Il commerce avec tout l’univers
Abîme en gestation de beauté
Et l’irradie de sa majesté

SOUFFLE SEMEUR

Tu n’as rien à craindre de l’orage
Car le vent en rafales et la pluie
Emporteront vers un autre âge
La graine-espoir d’un nouveau fruit.

ULTREIA

A jamais délaissé
Le chemin parcouru
Appartient au passé
Et moi à l’inconnu

NE POUR LES CIEUX

Ce que j’étais sans le savoir,
Enfin la vie l’a révélé.
Cloches, sonnez le bel espoir
De voir chenilles s’envoler !