Le monde merveilleux de Myriam

J’ai écrit ce recueil de 50 poèmes lorsque j’avais 12 ans. Etienne en a dessiné les illustrations. Je me suis dit qu’un livre était fait pour être édité et, lorsque les « Presses de la Renaissance » l’ont publié, ce fut une aventure extraordinaire. Ce livre m’a ouvert des horizons que je ne soupçonnais pas.  Grâce à lui, j’ai  même été invitée à la Garden Party à l’Elysée en 2003.

Voici quelques extraits de ce recueil :

Le nuage

Le nuage,
Drôle d’image
Est un présage.
Petite boule de coton blanc
Poussée par le vent
Il peut prendre multiples visages :
Une sorcière,
Une marmite…
Notre imagination
Est sans limites
Mais nous nous réjouissons bien peu
De le voir couvrir le ciel bleu.


L’école

Les grandes vacances sont passées
Et maintenant, c’est la rentrée.
La salle sent la craie
Et l’éponge humide.
Moi, je suis un peu timide,
Assise au dernier rang
Mais le cœur chantant.
J’aime l’école,
Les leçons qui font de nous
Les maçons de l’avenir.


Un livre

Un livre est une perle rare
Qu’on ne trouve pas par hasard.
Ses pages bruissent
Quand on les tourne
Et, lorsqu’on l’ouvre,
Il nous plonge
Dans un monde de merveilles
Plein de magie et de rêves.
Chaque livre a sa personnalité
Et ne demande qu’à être lu et apprécié
Pour que notre imagination
Vagabonde entre les noires inscriptions.


Le monde

Le monde n’est, en fin de compte,
Qu’une boule de terre bleue
Avec sa gloire, ses doutes, sa honte.
Mais comment des peuples si différents
Peuvent-ils y vivre heureux ?
Parce que,
Au-delà des mers, des océans,
Au-delà du vide, du néant,
Il y a quelque chose qui unit
Toutes les nations
Pendant au moins
Mille et une générations.
Ce quelque chose, c’est l’amour
Qui règne et régnera toujours.

 

Elle tisse

La Vie,
Dans le secret de la nuit,
Continue son ouvrage.
Elle tisse,
Elle tisse sans relâche
Chaque jour de l’année
Sa tâche
Sans jamais s’arrêter.
Elle tisse,
Elle tisse la Vie,
Dans le secret de la nuit.


Commentaire des librairies Siloë

« Ce livre est un véritable coup de cœur. Dans les cinquante poèmes de ce recueil,
Myriam Delvarre a couché sur le papier tout ce quelle portait en elle.
Ils célèbrent sa famille, les animaux, les plantes, les saisons, son quotidien, sa foi.
Elle nous offre ce qui fait son bonheur et ses joies, mais aussi, avec pudeur, ses faiblesses.
Le livre est illustré d’attendrissants dessins de son frère aîné, Etienne.
Ils laissent transparaître toute la complicité et l’amour de Dieu qui habitent cette famille. »

 Commentaires des lecteurs

«Il est des regards chargés d’émerveillement qui réchauffent. Merci. » Marie-Madeleine
«J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce recueil et à partager ces émotions avec mes enfants.» Catherine
«Ces poèmes ont une immense qualité : ils touchent directement le cœur de ceux qui les lisent.» Geneviève
«Bravo pour cet herbier de bonheur. » Bernard
«J’ai été touchée par la fraîcheur et la profondeur des mots de votre livre.» Nathalie
«Un magnifique chant d’Amour à la Vie.» Isabelle
«Les poèmes sortent du cœur de Myriam comme les oiseaux d’un arbre.» Christian
«Votre monde que vous décrivez avec intelligence, simplicité et émotion est emprunt d’une joie de vivre communicative.» Jacques
«Vos poèmes sont merveilleux et je les déguste avec bonheur… et sans modération !» Marie-José

Articles de presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *